Mutualisation d’interprètes polyglottes pour les appels d’urgence

La ville de Kyoto teste l’utilisation d’interprètes polyglottes pour la communication avec les usagers des centres téléphoniques d’urgence des secours.

Ce système doit éviter les retards pris par les secours en raison d’incompréhensions linguistiques. Un système similaire avait été testé dans la ville de Saitama. L’équipe de polyglottes propose actuellement l’anglais, le chinois, le coréen, l’espagnol et le portugais. Des interprètes anglais étaient déjà disponibles. Ce système a été développé par la société nippone NEC Networking & System Integration Corp.

Rappel : le numéro téléphonique unique d’urgence au Japon est le 119.

Source : Bulletins Électroniques – 25 octobre 2013 – Japon.