Urbacces 2014 – compte-rendu

Si Urbaccess. est un salon dédié à l’accessibilité de l’espace urbain, des transports et du domicile au CNIT de la Défense à Paris aujourd’hui et demain, je constate qu’il y a un nombre non négligeable d’organismes qui oeuvrent pour la communication, les loisirs et plus largement les relations entre les personnes.

Par exemple, plusieurs associations et prestataires proposent des solutions pour que les personnes sourdes ou malentendantes puissent communiquer. Ceci se fait souvent par de la transcription textuelle ou l’intervention d’un interprète LSF à distance via visioconférence.
On trouve aussi des associations pour les déficients visuels, notamment avec la Bibliothèque Nationale Française pour Aveugles eet le célèbre Dark Lab qui vous propose un parcours dans le noir avec expériences tactiles, auditives, gustatives et odorantes.

Pour l’espace urbain, sont évidemment présents nombre d’acteurs privés proposant des matériels et amménagements des bâtiments pour les PMR. Il y a également les organismes publiques et ministériels chargés de la question de l’accessibilité auprès des citoyens et des usagers.

Certaines conférences disposent d’une transcription écrite en temps réel et d’une boucle magnétique, mais malheureusement pas toutes.

J’apprends au passage que la réglementation RGAA fait l’objet d’un appel à projet et devrait être mise à jour en 2014.

Ce genre de salon rappelle que la France se préoccupe de l’inclusion de ses citoyens en situation de handicap, même si l’on a parfois l’impression du contraire…