European eAccessibility Forum 2015

Cette année, le European eAccessibility Forum, organisé par l’association Braillenet, a largement parlé de l’accessibilité des documents numériques, avec la part belle au format ePub 3.

Le format PDF en a pris pour son grade puisqu’il a été vivement déconseillé par tous (le PDF n’est pas nativement accessible et l’accès à son contenu demande quelques efforts d’adaptation).

Nous avons eu des témoignages d’intervenants de différents pays ; par exemple un avocat a expliqué comment forcer les différents acteurs jouer le jeu de l’accessibilité, avec la technique de la carotte et du bâton aux Etats-Unis (ce qui a bien amusé la salle).

Le consortium DAISY Consortium a donc présenté le format ouvert ePub 3 et les outils disponibles qu’il propose.

Les mathématiques y sont passées avec une présentation des techniques actuelles et leurs lacunes pour représenter les équations (en MathML).

Braillenet a rappelé l’exception juridique qui permet aux associations agréées de pouvoir demander les sources des livres et manuels à leurs éditeurs pour les adapter et les fournir à leurs membres. Malheureusement les éditeurs ne sont tenus à aucun délai ni aucun format standard ou ouvert. Le problème se pose notamment avec les manuels scolaires qui sont édités avant la rentrés mais adaptés plus mois après.

La BNF a parlé de la numérisation massive de ses ouvrages, notamment les plus anciens. En réponse à ma question, elle a évoqué la plate-forme Correct, en partenariat avec Orange, les Archives Nationales et l’Université Paris 8, qui utilise la correction collaborative pour améliorer la numérisation.

La journée fut ponctuée par le café, le repas et les ateliers.

La bonne surprise de la fin de journée fut l’allocution de la Secrétaire d’Etat chargée du numérique, Axelle Lemaire, dans laquelle elle rappelle son soutien pour que l’accessibilité soit partie intégrante des grands chantiers numériques du gouvernement. Espérons-le !

Consultez le site de l’événement