10th European Accessibility Forum

Ce dixième forum européen de l’accessibilité, à la Cité des Sciences et de l’Innovation, s’ouvre sur la présentation du nouveau Président de Braillenet.

La Secrétaire d’État au Numérique était malheureusement indisponible cette année, en raison d’une réunion à l’étranger.

Matinée

Cette édition était dédiée au thème des objets connectés et de l’Internet of Things (IoT).

Les interventions de la matinée ont présenté l’univers des objets connectés et leurs enjeux pour les années à venir. L’attention est mise sur les questions d’université de ces nouveaux produits ; ces derniers doivent être utilisables par tous et donc inclusives.

Un représentant du W3C a prêché pour l’utilisation des technologies Web ouvertes, pour développer des applications, mais aussi pour échanger et partager des données. Pour cela, cet Open Web plateforme peut s’appuyer sur les réseaux d’objets.

Ateliers de la mi-journée

Grizz : trois amis rencontrés au cours de leur Master sur les objets connectés, ont souhaités réaliser un système de guidage différent des systèmes actuels  par le son. Ils ont réalisé deux petits modules qui s’installent sur les épaules, et qui sont réalisés au smartphone. Le dispositif vibre à gauche ou à droite pour indiquer à l’usager de quel côté. Un prototype était disponible à l’essai.

Phitech : c’est un système de guidage en intérieur et extérieur par l’utilisation de balises sonores. Plus de 100.000 feux tricolores déjà équipés en France, ainsi qu’une partie du réseau et des trains SNCF. Des développements avec Alsthon sont en cours.

Audiospot : un autre service de localisation, guidage et informations de proximité sur smartphone. Le guidage utilise le Bluetooth, le iBeacon, le Gps, et autres. L’annonce indique le sujet ainsi que son positionnement par une indication d’angle horaire.

GoSense : un triple produit pour un guidage en sécurité, via une spécialisation sonore (module Rango sur canne blanche), une application mobile d’informations et d’alertes (Wizigo), et une application Web (myWizigo) pour préparer son trajet.

Après-midi

L’après midi était orienté sur les thèmes des données collectées et des applications sanitaires et médicales. Une importe particulière a été apportée aux questions de sécurité.

M. Cunche (INSA Lyon – INRIA), chercheur en informatique, nous a rappelé comment il est possible de mettre en place un système de traçage d’utilisateurs en interrogeant les bornes wifi, et ce sans modification technique des appareils mobiles. Ceci permet un profilage, qui intéresse entre autre le marketing. L’intervenant nous présentait des exemples de systèmes de profilage dans l’espace public. L’adresse Mac est considérée comme une information personnelle par la CNIL. Une solution pourrait être d’avoir une adresse Mac tournante, mais cela aurait des conséquences techniques néfastes sur les réseaux informatiques.

La CNIL a présenté l’enjeu des données collectées par les objets connectés.

Une étude réalisée il y a quelques années par Cisco estime qu’en 2020 chaque personne aura au moins 6 objets connectés.

Cette édition fut, une fois de plus, riche en découvertes, informations et prospective. Rendez-vous l’année prochaine !

Consultez le site de l’événement.

Article : A.B.M. Musa, Jakob Eriksson,Tracking unmodified smartphones using wifi monitors, Proceeding
SenSys ’12 Proceedings of the 10th ACM Conference on Embedded Network Sensor Systems, pp 281-294 , 2012.