Accessibilité Web

Faire un site web accessible, c’est avant tout permettre à un public en situation de handicap de pouvoir consulter les informations et interagir avec votre site. En effet, nombre de personnes ne naviguent pas sur le Web « simplement » parce qu’elles n’ont pas la possibilité technique. Par exemple, un aveugle peut utiliser un lecteur d’écran (voir plus bas la section « Côté utilisateur ») qui lira et décrira la page web, mais encore faut-il que celle-ci soit conçue correctement, selon des règles établies. Sans cela, l’accès à l’information est impossible. Si le site est celui d’une institution ou d’un organe étatique, la question de l’accessible devient alors une obligation légale dans plusieurs pays. Vous ne pouvez donc pas vous rater !

Pour faire simple, l’accessibilité web consiste en un ensemble de normes et règles (plus ou moins officielles, selon la législation en vigueur dans le pays concerné) et de bonnes pratiques. Il faut comprendre qu’appliquer l’ensemble des règles qui existe est utopique (ou votre site est vraiment très petit…) ; il faudra donc allier réglementation et possibilités techniques. L’objectif premier étant la satisfaction de vos visiteurs en situation de handicap avant celui d’obtenir des validations et autres certifications dont n’ont que faire les visiteurs. Si vous êtes un professionnel du Web, il vous sera certainement demandé d’obtenir ces validations, mais on tolère généralement une marge d’erreur, si les tests utilisateur se révèlent positifs.

Par où commencer ?

Idéalement, la questions de l’accessibilité doit se poser dès le démarrage d’un nouveau projet de site web. Évidemment, ce n’est pas toujours le cas ; bien souvent le site existe et l’on vous demande de le rendre accessible, « vite et sans surcoût ». Ici, la complexité est relative à l’importance et l’architecture du site existant. Il y a aura nombres de modifications simples qui pourront être appliquées à peu de frais. Il faudra certainement ensuite faire appel à des spécialistes de l’accessibilité en lien avec les techniciens du site pour faire des modifications plus profondes. Si vous devez convaincre un décideur avec une technique de sioux, expliquez que le coût engendré par ces changements est lissé par les gains générés par une audience plus importante ; rappelez-lui que l’accueil des personnes – en situation de handicap ou non – n’a pas de prix…

Il est maintenant indispensable de comprendre les normes qui sont en vigueur et le fonctionnement des outils utilisés. Nous espérons que ce dossier – trop succinct – vous donnera une bonne introduction à l’accessibilité web et sa mise en œuvre. Rappelez-vous, l’important est que quelles que soient les techniques employées votre public doit accéder à votre information sans difficulté (les ergonomes apprécieront ce clin d’œil à leur métier).

 

Suite du dossier :

— dossier en cours de rédaction —

2 réflexions au sujet de « Accessibilité Web »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les technologies pour palier le handicap