Positionnement d’une personne à l’intérieur d’un bâtiment

Au Japon, l’entreprise Fujitsu et l’Institut National des Technologies de l’Information et de la Communication (NICT) ont mis au point un système de positionnement qui fonctionne à l’intérieur des bâtiments.

Les systèmes de positionnement se sont démocratisés et sont quotidiennement utilisés par le grand public. Si le système américain GPS est très pratique en extérieur, il est par nature non-opérationnel en intérieur (les signaux des satellites ne pouvant être captés).

Au Japon, l’entreprise Fujitsu et l’Institut National des Technologies de l’Information et de la Communication (NICT) ont mis au point un système de positionnement qui fonctionne à l’intérieur des bâtiments. Sans surprise, le système se base sur des bornes stratégiquement installées dans le bâtiment qui – à l’instar du GPS – envoient un signal sur leur position. Par triangulation, le téléphone mobile Android de l’utilisateur sait à chaque instant où il se trouve et lui indique vocalement son emplacement et sa direction.

Schéma de fonctionnement du système (crédits : Fujitsu)
Schéma de fonctionnement du système (crédits : Fujitsu)

Voilà un système qui va intéresser particulièrement les déficients visuels pour qu’ils puissent se repérér facilement dans les ERP (Établissements Recevant du Public).

Ecran Android de l'application utilisateur
Écran Android de l’application utilisateur (crédits : Fujitsu)

Pour mémoire : le système européen Galileo promet une géolocalisation plus fine que le GPS, même pour le grand public, mais tarde à se mettre en place…

Source : Bulletins Électroniques – Japon
Communiqué de Fujitsu du 2/7/2012

This article was written by Benoit Lathière

Informaticien par passion, technicien réseaux et systèmes puis développeur Web et chargé de projets informatiques, spécialiste en accessibilité numérique, titulaire d'un Master "Technologies et Handicap".