Une tablette tactile et braille

L’idée de la société autrichienne Blitab est à la fois simple et géniale : une tablette qui propose un écran tactile ET un affichage Braille… de 14 lignes !

La tablette éponyme (Blitab étant la contraction anglophone de blind et tablet) tourne sous Android et permet de retranscrire en Braille les éléments présents sur la partie tactile, ce que soient des pages Web, des documents ou des applications. Les modules d’accessibilité TalkBack et BrailleBack d’Android permettent respectivement la mise  en accessibilité des applications à l’écran et l’interaction avec une plage Braille. Les points sont soulevés grâce à un système pneumatique miniature.

Présentée au CES de Las Vegas et annoncée à 500 dollars, la tablette en cours de finalisation pourra afficher sur sa moitié supérieure 65 mots à la fois, là où les matériels classiques n’en font que 5, grâce à ses 14 lignes de 23 caractères pour 6 points. Cette matrice permet ainsi de pouvoir représenter des formes géométriques ; la société fait l’exemple sur son site d’un plan Google Maps simplifié pour représenter un rond-point et ses rues adjacentes.

On imagine déjà les débouchés, notamment dans le monde éducatif où il faut actuellement des ressources humaines importantes pour adapter une image puis l’imprimer dans un « four »  afin d’obtenir une image en relief sur papier gaufré pour qu’ainsi l’écolier ou l’étudiant puisse prendre connaissance des formes de l’image. Avec une telle tablette, demain l’étudiant  déficient visuel pourra interpréter rapidement le visuel envoyé par son enseignant et accéder aux informations non textuelles contenues dans le document. Grâce aux règles d’accessibilité des graphiques (transformations des aplats de couleurs en hachures, épaississement des traits importants, …) une carte du Monde pour le cours de géographie sera immédiatement accessible.

Espérons que ce projet apparaisse rentable pour le constructeur puisque la vente de matériel braille représente un très petit marché (quand bien même il bénéficie de subventions et d’aides de caisses publiques). Les déficients visuels braillistes sont peu nombreux (moins de 10% des aveugles selon certaines estimations) et en diminution, compte-tenu de l’arrivée des aides techniques informatiques (reconnaissance de texte ou synthèse vocale…).

A noter qu’une équipe de l’Université du Michigan a également travaillé sur un projet de tablette Braille pleine plage. Voir la vidéo de présentation (en anglais).

Copyright photo : Blitab.com.

 

Source : Rachel Metz. This $500 Tablet Brings Words to Blind Users’ Fingertips. 12/01/2017. MIT Technology Review.

3 réflexions au sujet de « Une tablette tactile et braille »

  1. on ne peut obtenir aucune information sur BliTab de la part des inventeurs – on ne oeut donc rien évaluer ….

    C’est bien dommage pour tous
    C’est bizzarre , d’où ils prendront l’argent ? à qui ils vendront ?

Les commentaires sont fermés.